Passer au contenu principal
Projets \ Smart Center \ Un lien vers la cathédrale

Un lien vers la cathédrale

Un lien vers la cathédrale

Une relation privilégiée avec la cathédrale

Le projet du Smart Center entretient une relation privilégiée avec la cathédrale Notre-Dame, mitoyenne, par une connexion physique permettant une continuité de l’expérience. Ce lien apporte une réelle valeur ajoutée pour ce projet, unique au monde. Le parcours touristique vise à plonger le visiteur dans différents univers surprenants générateurs d’émotions variables. Durant son cheminement au sein du site d Smart Center le visiteur aura eu l’occasion de bénéficier de différentes vues uniques et originales sur la ville et la cathédrale. Pour compléter son expérience de visite, une passerelle l’amènera directement dans la cathédrale au niveau des tribunes pour créer la surprise d’une nouvelle découverte « aérienne » de la cathédrale et de son chantier de restauration de la partie gothique. Le circuit envisagé consiste à circuler dans la tribune nord avec éventuellement exposition de statuaires et oeuvres lapidaires, traverser temporairement (le temps du chantier + de 15 ans) la partie gothique de manière sécurisée et parfaitement intégrée au chantier pour expliquer les travaux de restauration, valoriser les richesses architecturales gothiques et romanes, les vitraux, la charpente en bois extraordinaire et mettre en avant les métiers et savoir-faire des compagnons (notion de chantier vivant), circuler dans la tribune sud, et pour poursuivre la visite vers des lieux actuellement inaccessibles, pour revenir au Smart Center.
La connexion du bâtiment des Anciens prêtres avec la cathédrale permettra par ailleurs de rendre accessibles les tribunes aux personnes à mobilité réduite grâce aux ascenseurs installés dans le bâtiment.
Le parcours de visite contribuera ainsi à créer une expérience de visite unique et très attractive accessible à tous, à faire valoir l’ensemble épiscopal (Smart Center, Cathédrale, Evêché), à capitaliser sur le chantier de restauration de la cathédrale pendant ses longues années de restauration, à ouvrir des vues sur la partie gothique, à disposer d’un maximum d’espaces de visite de la cathédrale pour en garder un attrait touristique générant une fréquentation touristique et des retombées économiques.
La cathédrale de Tournai a vu sa fréquentation chuter de manière très substantielle depuis sa mise en chantier. Sachant qu’elle est le principal moteur d’attractivité touristique de la ville, les conséquences économiques des travaux de restauration sont désastreuses pour la ville. Un touriste dépense en moyenne 25 euros par jour. Le coût de restauration sur les 7 dernières années est donc non seulement de 27 millions mais également du manque à gagner touristiquement : 16,6 millions (sur une base estimée d’une perte de 95.000 visiteurs x 25 euros), soit un total de 43,6 millions. Le calcul de la perte financière est basée sur une fréquentation estimée actuelle de 5.000 visiteurs vis-à-vis d’une fréquentation avant travaux de 100.000 visiteurs. Actuellement la notion de chantier vivant n’est pas développée au sein de la Cathédrale. Ne pas capitaliser sur le chantier de restauration de la partie gothique, serait une erreur très coûteuse.

Actualités

Nous contacter

Rue Royale, 47
7500 Tournai
Belgique

+32 (0)69 33 23 38

[javascript protected email address]

Contactez-nous
afin de prendre rendez-vous

nous contacter