Passer au contenu principal
Projets \ Smart Center \ Historique

Historique

Le projet du Smart Center de Tournai s’im­plante dans un ensemble de bâtiments et un site chargés d’histoire, intimement liés à la cathédrale Notre-Dame, reconnue au patrimoine de l’Unesco, au même titre que notre beffroi, symbole de liberté communale, situé à proximité lui aussi. A cet em­placement, depuis le Moyen âge et jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, ont été organisées différentes fonctions directement liées au chapitre cathédral de Tournai : cloître – il en subsiste un élément per­pendiculaire à la nef de la cathédrale -, écoles, ré­fectoire, grange, bibliothèque, etc.

Le projet de Smart Center va réaffecter quatre es­paces à l’histoire spécifique : la maison des Anciens prêtres (place de l’Evêché n° 2), le bâtiment des Ar­chives (place Paul-Emile Janson), le « quadrilatère » jouxtant le fragment du mur roman du cloître, et enfin l’immeuble dit « Jamart » (rue du Curé Notre­-Dame 13/17A), du nom de ses anciens propriétai­res.

À l’angle de la place de l’Evêché et de la rue du Four Chapitre, le grand bâtiment de style classique, construit entre 1754 et 1764, était affecté jusqu’en 2008 à un hospice pour les prêtres émérites du dio­cèse de Tournai, d’où son nom d’hôtel des Anciens prêtres. Depuis 1936, le bâtiment est classé pour le volume situé à front de place. À l’étage de ce vaste bâtiment, constitué de trois ailes organisées en « U » autour d’une cour centrale, se trouvait jusqu’à l’in­cendie de mai 1940 l’ancienne bibliothèque com­munale, l’une des plus riches de Belgique.

Sur la place Paul-Emile Janson, l’édifice en bri­ques et pierre est de style néoclassique, construit par l’architecte Jean Cailleau et inauguré juste avant le début de la seconde guerre mondiale. Incendié en 1940, le bâtiment est restauré après-guerre. Il accueille alors la bibliothèque communale puis, entre 1987 et 2009, il sert de lieu de conser­vation et de consultation des Archives de l’Etat. Cet édifice à l’architecture sévère n’est pas classé mais est repris à l’inven­taire du patrimoine.

Le volume de jonction entre la chapelle paroissiale – dé­molie en 1940 -, la cathédrale, les Anciens prêtres et l’ancien bâtiment des Archives est aujourd’hui une parcelle vide, dé­nommée le « quadrilatère ». Entre le milieu du XVIIIe siècle et 1940, cet espace a joué le rôle de noeud de circulation entre les différents bâtiments. Côté sud-est, il est fermé par un vestige du mur du cloître roman, remontant au XIIe siècle, classé au même titre que la cathédrale. Un escalier métallique extérieur permet d’accéder depuis le quadrilatère à l’étage des Anciens prêtres.

Enfin, à la rue du Curé Notre-Dame, un bâtiment privé, da­tant de la reconstruction du centre urbain après 1940, a long­temps été affecté à du commerce et du logement. Il été der­nièrement la propriété de M. et Mme Jamar, d’où son nom.

L’ensemble du site a été profondément affecté par l’incen­die de mai 1940, qui a entraîné d’importantes restaurations/reconstructions.

La ville de Tournai est aujourd’hui propriétaire de tous ces bâtiments ; à noter cependant que le mur du cloître roman était anciennement accolé à la chapelle paroissiale Notre-Da­me, démolie en 1940, et qu’il est la propriété, au même titre que la cathédrale, de la Province de Hainaut. Ce mur a été restauré en même temps que la partie romane de l’édifice.

Actualités

Nous contacter

Rue Royale, 47
7500 Tournai
Belgique

+32 (0)69 33 23 38

[javascript protected email address]

Contactez-nous
afin de prendre rendez-vous

nous contacter